cleves

 

Qui se souvient de Sa Petitesse Malfaisant 1er quand il daubait du haut de ses talonnettes La Princesse de Clèves ? Personne ? Tant mieux.

Pour moi, le nom de cette œuvre rare évoque celui de la fantastique Marina Vlady. Je dis fantastique car cette femme avait tout d'une princesse lointaine, de celles dont on ne serait pas digne d'être le petit pois qui l’empêche de dormir malgré sa place sous vingt matelas et vingt édredons. Lointaine, mais pas hautaine. Pas égoïste car délibérément engagée (voir sa fiche wiki).

La dernière fois que j'en ai entendu parler, « en direct » si on peut dire, c'est par une rencontre sur un vide-grenier. Je venais d'acheter un 33t de Vladimir Vyssostki, formidable artiste russe dont notre princesse partagea un temps la vie. Arrive un monsieur qui en a envie. Je lui demande d'attendre car je veux d'abord l'écouter. On se revoit huit jours après, le commerce se fait et surtout, il parle. De son enfance grise de Français expatrié en URSS... et de Marina, de sa sœur à lui, prof de Français, qui est restée en relation. Et il me promet ce que je cherche en vain : des enregistrements des Sœurs Poliakoff. Car Princesse n'a pas été qu'actrice, elle a aussi chanté, soit seule* soit avec Olga, Odile, Hélène. Très dur à trouver, leurs titres. En voilà quand même un, peut-être le plus beau :

https://www.youtube.com/watch?v=S-IvEyUyQmk

Ne vous moquez mais à chaque écoute, j'ai des frissons...

Marina Vlady a eu plusieurs maris, tous des hommes de qualité. La mort du dernier, le professeur Schwartzenberg, l'a laissée seule et, si j'ai bien compris mon acheteur d'un jour, dans la gêne (merci les producteurs qui n'ont jamais cotisé pour elle), quelque part dans le Marais... Mais qui n'envierait une vie aussi pleine ?

* Le Voleur de chevaux, Kazatchia kolybelnaïa (youtube est votre ami), ainsi que les chansons de son Volodia au vol arrêté. Et une autre, introuvable, où elle dit que le gendarme est son mari, qu'elle le fait cocu avec le bandit du coin, mais que si celui-ci la trompe itou, elle le dénonce : Princesse serait-elle bourrique ?