117121656

Bon, d'abord, vous écoutez ça, vous ne lisez pas plus loin, et après, je cause !

https://www.youtube.com/watch?v=PqXpZciNKRo

Pendant toute la chanson, on rit, jaune mais on rit devant ce gosse à la Reiser. Jaune à cause de ce « ça tourne pas rond... » qui laisse imaginer de la viande à psy. Et puis... on arrive sur la révélation finale, chuchotée comme à travers des larmes. Alors s'ouvre un gouffre : a-t-il vraiment tué ce petit frère (« on a dit que... » alors que jusque-là il revendique fièrement ses horreurs) ? Ou est-il devenu horrible, a-t-il perdu la boule, parce que cette accusation est fausse ?

Odette Laure, dans sa propre interprétation, est sans ambiguïté, et douloureuse. Je vous laisse le choix :

https://www.youtube.com/watch?v=5rbkOVHMBvQ

Francis Blanche était la pince universelle des artistes : acteur, auteur, chanteur, homme de radio, usant de tous les registres, drôle, poétique. Et inquiétant.