trionfo_haim

https://www.youtube.com/watch?v=YT-0XefPO3Y

Écoutez d'abord, et revenez lire ensuite !

(J'ai dit ENSUITE !)

Musique sublime bien sûr, surtout les cinq premières minutes (pas les dernières comme avec le commissaire Bourrel, faut suivre, dans le fond !).

Mais interprétée par des gens aussi talentueux et rigoureux que... déconneurs ! Ce sont les baroqueux qui ont dépoussiéré la façon d'interpréter la musique classique, jusque-là vendue par des pingouins au pire empesés comme des Lagerfeld pas drôles, au mieux échevelés comme le Beethoven de Gotlib (bon, j'ai pas trouvé), avec des faces d'embaumeurs mormons dépressifs.

bethowen_860755

Dommage que je ne connaisse pas l'italien, si ça se trouve les paroles qu'ils chantent en se bourrant de clins d'oeil et de fou-rires étouffés sont épouvantablement sérieuses, ce que peut faire supposer la fin du résumé :

...............

Les splendeurs du royaume du Plaisir s’effaceront quand le Temps lui aura montré le miroir de Vérité. La Beauté changera donc de vie maintenant qu’elle tient « le miroir immortel du vrai ». Elle réclame un cilice et se destine à vivre le reste de ses jours dans un cloître isolé. La Désillusion et le Temps triomphent ainsi du Plaisir.

(source : opera.online.com)

___________________________________________________________________________________