maxresdefault

Cela fait pas mal d'années, plus d'une dizaine, que je poste sur les forums internet. Si je mords (parfois) c'est toujours des personnages publics genre Malfaisant 1er, l'ex-Maldonne du Poitou ou Michel Field-un-mauvais-coton, rarement l'auteur de l'article. Et jamais mes co-posteurs* – mais je peux le cas échéant leur retourner la politesse. Certains ne se privent pas de le faire à beaux crocs dans mon séant. Les forums où ça craint le plus sont ceux d'Arrêt sur Images. Je me suis demandé pourquoi.

N'étant pas dans la Ford intérieure (merci Béru) des mordeurs, je ne peux que poser une hypothèse. ASI est fréquenté par des gens d'un niveau intellectuel supérieur à la moyenne (celle de Libé, entre autres, bon reflet de ce qu'est devenu ce journal autrefois « phare », il y a aussi des bourrins sur Marianne). Donc des gens menacés par la grossetêtite et le nombrilisme. La première maladie pousse les atteints à donner la leçon aux bleus (c'est comme ça que j'ai été perçu en arrivant, l'un de ces macrocéphales m'a dit qu'il convenait que je sois bizuthé), la deuxième les a poussés à s'indigner que je mentionne l'existence de ce blogue en bas de certains de mes commentaires : il n'est bon bec que d'ASI, et je ne saurais troubler la messe en les invitant à aller un peu voir ailleurs. Le plus drôle est qu'on m'accuse dudit nombrilisme pour ce signalement, comme si celui qui écrit a pour seul but d'être lu par son chat (le mien aime bien dormir – d'un œil – à côté de l'ordi) et donc ne doit pas signaler urbi et orbi l'existence de son blogue. Nombrilisme : c'est d'ASI que me vient le moins de visiteurs. Le plus me vient des blogues du Monde (où personne ne me fait de réflexion), dans la proportion de dix pour un. Même des blogues « confidentiels » m'en envoient plus.

* Pendant un temps, j'ai renvoyé la censeur à ces asinautes moqueurs. Mais là, stop, je ne suis pas maso et ai utilisé l'extension de Gemp, le saint-bernard des affligés, qui permet d'occulter les messages des malgracieux, ainsi on peut lire le reste du forum sans devoir se fader les joliesses des Perrin, Lemarr, Jeanbat and son on. En le leur ayant préalablement dit, bien sûr. Se mettent-ils alors à trépigner après mes commentaires ou ailleurs, comme des gosses devant une porte fermée ?

* Appellent-ils les autres à l'aide ? Je n'en sais rien : je ne les lis plus !

PS : Quelques-uns de ces macrocéphales ont une particularité : ils dédaignent de lire (qu'ils disent, on doute) les MP. L'échange par mel permet de se dire des choses qui ne concernent que les échangistes et, mis sur le forum, les surchargent et énervent ceux qui n'en ont rien à cirer de ces affaires. Bah oui mais nos macros ont deux caractéristiques : besoin que le ban et l'arrière-ban des lecteurs savourent leur prose venimeuse, inaptitude à l'affrontement sans témoin, sans groupies énamourées. Oh que c'est franc et courageux ça madame !