33006344

Dans la série « On vit une époque formidable », cette affaire du centre aéré de Reims contaminé par le sale afisme*, c'est du lourd !

http://www.liberation.fr/france/2016/07/21/un-centre-aere-deconseille-aux-fillettes-de-porter-des-jupes_1467665

. On demande aux parents de faire mettre des shorts sous les jupes des filles pour ne pas provoquer de « comportements déplacés » (sans dire qui les aurait, c'est bizarre). Comme quoi c'est toujours la faute à Ève, hein : pourquoi ne pas avoir plutôt demandé aux parents des garçons de les éduquer à respecter les femmes ?

. Et cela pour ne pas avoir de « situations complexes à gérer ». Ah bon ? Ce n'est pas le travail pour lequel vous êtes payés, chers éducateurs ? Et c'est si complexe que ça d'imposer aux morveux de se conduire normalement ?

. Et le bouquet c'est la dame Harmand « directrice générale adjointe des maisons de quartier de Reims », personne nettement plus formée (je n'ai pas dit : intelligente) qu'une technicienne de surface :

- Qui parle de formulation maladroite : ben, on la paie pour la faire ou vérifier que c'est fait, non ?

- Qui ose dire «Il n’a jamais été question de demander aux parents de remettre des pantalons aux petites filles» alors que c'est en toutes lettres dans la circulaire remise aux parents ! On comprend qu'elle soit si haut perchée dans la municipalité rémoise ! Je retire ce que j'ai dit sur son manque d'intelligence : elle sait noyer le poisson et transformer une boulette en réussite, voir la pommade qu'elle passe à l'équipe pédagogique du centre, qui fait tellement de concertation avec les mômes qu'elle est obligée de pondre une circulaire de ouf.

A ce compte-là, il va falloir retirer tous les « Martine » des rayons des libraires ! Bah oui, les premiers livrets de la collection, toujours réédités, montrent régulièrement la culotte brodée de l’héroïne car la mode de l'époque, c'était ça. Et il faut être tartuffes comme les pays du Moyen-Orient pour exiger que ses jupettes soient rallongées et cacher ce qui pourrait tenter ces cochons d'imams, ayatollahs, mollahs, Jean Passe et Despires !

PS Trouvé un commentaire intelligent (ce qui est rare) sur libe.fr :

« Je pense qu'il serait plus approprié de revenir à une tradition qui consiste pour les filles, lorsqu'un garçon a un geste déplacé, à leur coller une bonne baffe... »

(Comme Nadia à Titeuf !)

* Salafisme qui ne fait que reprendre la bonne tradition cacatho, toutes les religions dans leur version tradi font porter le chapeau (enfin, le voile ou le foulard) du péché aux femmes. Moyennant quoi la fachosphère s'est ruée sur l'affaire comme cochons sur la pâtée : en couinant.