03 mars 2016

Le temps passe, mal.

Longtemps j'ai regardé Pagnol de loin, le résumant (sas l'avoir ni lu ni vu, j'ai honte) à des histoires avé l'assent tirées du catalogue de Marius et Olive, ô fan de chiche. Et puis je suis tombé par hasard sur le premier tome de ses mémoires d'enfance. Je l'ai lu avec attendrissement, séduit par la sensualité des scènes : je veux dire qu'on voyait, entendait, humait, touchait avec précision le paysage, acteur presque principal, le tout dans une langue élégante mais pas affectée, où passe souvent l'humour. Mais ça restait,... [Lire la suite]
Posté par alceste1 à 06:47 - Commentaires [4] - Permalien [#]